Stress au travail

Le stress apparaît depuis une quinzaine d’années comme l’un des risques majeurs auquel les organisations et entreprises doivent faire face: un salarié européen sur cinq déclare souffrir de troubles de santé liés au stress au travail. Les moyens de prévenir le stress au travail existent. La démarche de prévention collective est à privilégier car elle est plus efficace dans le temps. Elle consiste à réduire les sources de stress dans l’entreprise en agissant directement sur l’organisation, les conditions de travail, les relations sociales de travail et/ou le poste de travail.

 

Il suffirait parfois de modifier certains mécanismes bien ancrés dans le fonctionnement de l’entreprise pour réduire le stress que ressentent les salariés. Par exemple, trouvez-vous normal de travailler sur une « propale » au dernier moment, sous pression, en faisant des nocturnes, alors que l’appel d’offres a été reçu il y a plusieurs semaines ? Ce genre de situation n’est pourtant pas rare dans l’entreprise, preuve d’un problème dans l’organisation. De la même façon, trouvez-vous normal de sacrifier votre vie personnelle, de ne pas compter vos heures (ni les déclarer d’ailleurs) pour palier au sous-effectif d’une équipe et assurer au Senior Executive une marge de rêve ?   Il a été démontré que le stress quand il est subi de façon trop fréquente génère une baisse de la productivité. L’entreprise a donc tout intérêt à faire de la prévention, à remettre en cause son organisation si cela s’avère nécessaire.

 

Un questionnaire sur le stress au travail a été envoyé à tous les salariés en juin 2011. Egalement un autre questionnaire est mis en place chez Accenture à remplir lors de la visite médicale et les résultats peuvent etre discutés avec le médecin du travail. Si le résultat montre que le salarié est exposé à un niveau de stress élevé, le médecin pourrait lui proposer des aménagements afin de réduire ce stress.

 

Pour plus d’informations: http://www.inrs.fr/