Suite à l’épidémie du Covid-19, nous sommes aujourd’hui en télétravail depuis bientôt 3 mois. D’après le plan actuel de retour progressif sur les sites d’Accenture, le télétravail va rester la norme pour encore plusieurs semaines.

Or, vous êtes nombreux à nous avoir sollicité, car vous ne bénéficiez pas de l’installation nécessaire dans votre domicile pour travailler et préserver en même temps votre santé (troubles musculosquelettiques principalement).

« J’ai mal au dos et à la nuque et des migraines à force de travailler sur un écran mal positionné, je suis courbée toute la journée. »

« Le mobilier que j’ai chez moi n’est pas du tout adapté au travail prolongé : une mauvaise assise, et une luminosité trop faible entre autres. »

Aussi, nous maintenons la pression sur la direction pour que l’ensemble des salariés d’Accenture puissent bénéficier des 250 euros de frais d’installation prévus dans l’accord télétravail, afin que vous puissiez travailler dans de meilleures conditions matérielles.

Qu’est-ce qui empêcherait la direction de donner une issue favorable à cette réclamation légitime et nécessaire pour prévenir ces risques sur votre santé ? Pour la direction, l’argent aurait-t-il plus de valeur que votre santé ?