Le saviez-vous ? Il n’y a aucune femme dans les dix plus hautes rémunérations de l’entreprise. Il persiste également de nombreux écarts de salaires entre femmes et hommes.

Une étude externe effectuée par le cabinet Sextant en 2020 a de nouveau mis en évidence ces écarts de rémunération.

Pour exemple, les femmes de Client & Market sont sur-représentées sur les 1ers levels, leur poids s’amenuisant à mesure de la montée en niveau. Les écarts de rémunérations les plus marqués concernent les 50 ans et plus, mais aussi les 30-39 ans du level 9. L’écart peut aller jusqu’à 9,2 % en défaveur des femmes de la tranche 40-49 ans.

Une négociation égalité femmes/hommes est actuellement en cours, malgré ces évidences la direction refuse pour le moment toute correction des salaires concernés.

L’équipe Dclic CGT  a présenté ses revendications et vous tiendra évidemment au courant de la suite de cette négociation.