La mort du Congé Flexible, Accenture continue sa politique de sape sociale !

Vos droits
ante-hamersmit-U3AKT6ryvic-unsplash

Ce mercredi 5 juin 2024, la direction lors de sa première réunion de négociation de l’accord concernant le Congé Priorité Personnelle, dit aussi Congé Flexible, après nous avoir dressé son bilan, a décidé de mettre fin à ce dispositif de manière unilatérale !

Peut-on véritablement appeler ça de la négociation ? Comme d’habitude, le dialogue social semble être à sens unique chez Accenture. La direction fait preuve d’un manque de respect total envers les salariés et leurs représentants

Environ 300 personnes ont pu bénéficier de ce dispositif de FY21 à FY24. Et beaucoup d’entre vous avait fait leur demande sur FY24 et escomptait en faire une pour 2025…

Ce dispositif permettait de donner une bouffée d’air à la carrière des salariés d’Accenture. D’autant que le taux d’attrition à l’issue de ce congé n’était pas élevé : 24%.

Et des dires de la direction, c’était un dispositif pour favoriser l’équilibre vie privée /vie pro des salariés d’Accenture !

La direction argumente que ce dispositif avait été mis en place pour faire de la rétention pour une partie de la population à l’issue du COVID, pour faire face à leur fameuse guerre des talents. Peut-être, mais aussi et surtout, pour attirer de jeunes recrues pour faire face à un rebond de l’activité, et c’était bien tout l’enjeu d’Accenture avec son package social Kaleidowork à coups de grands renforts publicitaires.

Aujourd’hui, ce n’est plus la même musique, avec un niveau de bench important, la direction préfère réorienter les budgets vers le reskilling des salariés sur le bench, pour mieux les adapter aux demandes du marché, plutôt que d’investir sur des dispositifs qui font partir les salariés et qui coûteraient trop cher … 

Oui ! la direction veut que vous restiez ! Leur fameuse fausse politique de maintien dans l’emploi… mais à quel prix !!!

Un trop cher prix à payer qui pourrait nous faire fuir, la dégradation constante de nos conditions de travail à tous les niveaux :

  • Une politique salariale sans aucune augmentation de salaire pour près de 90% des salariés d’Accenture en FY24
  • L’abandon du peu de subvention pour la garde de nos enfants avec Yoopies
  • L’abandon du Car Plan
  • Le retour en arrière toute concernant le télétravail
  • Un plan départ volontaire de 180 salariés corporate functions par un accord de rupture conventionnelle
  • Et surtout une pression mise sur les salariés pour délivrer avec toujours moins de moyens avec pour conséquence une hausse des risques psychosociaux et des accidents du travail !

 

Nous subissons une politique de sape sociale orchestrée par les fonds d’investissements majoritaires que sont BlackRock et Vanguard dont leur seul objectif est la rentabilité au prix de nos vies.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

partager