Dans le cadre des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) sur la politique salariale, la direction nous a présenté lundi 7 septembre sa première proposition pour décembre :

0% d’augmentation pour tous, sauf pour les futurs salariés promus … autant dire, très peu d’élus.

La mauvaise situation financière du groupe, due à la crise du COVID, justifierait cette enveloppe extrêmement faible pour cette année.

Des primes, oui,  mais pour qui ? 

Des primes qui favorisent toujours les cadres dirigeants, à cela s’ajoute le Global Annual Bonus (Grade CL7 et au-delà) + les RSU (Grade CL6 et au-delà).

 

Accenture affiche son mépris évident envers ses salariés et leur travail !

Le travail des cadres dirigeants est-il plus reconnu que celui de tous les autres salariés ?

Les cadres dirigeants sont-ils dispensés de faire un effort sur leur rémunération ?

La direction n’aurait-elle pas besoin d’un module de code éthique spécial ?

Quels dividendes la direction versera-t-elle à ses actionnaires ?

 

Vous avez été nombreux à nous saisir cette année sur vos conditions de travail particulièrement pénibles durant ce confinement.

Vous avez été nombreux à ne pas compter vos heures malgré ces conditions. Pour certains, des heures à travailler dans un espace restreint, dans leurs studios, dans lesquels les conditions de travail ne sont pas réunies, avec des maux diverses, autant psychologiques que physiques.

Pour d’autres, gérer l’école à la maison avec des calls à rallonge et une pression toujours présente.

Beaucoup sont épuisés, car ils ont tout donné, et à cela s’ajoute la culpabilité lié à l’envahissement de leur vie personnelle sur leur vie professionnelle.

 

Et voilà comment la direction vous remercie et vous encourage !

D’ailleurs Monsieur Girard, peut-être que vous pourriez organiser un Town Hall meeting sur ce sujet, où toutes les questions seraient prises en compte ?

Nous avons une prochaine réunion de négociation le lundi 14 septembre.

La direction changera-t-elle d’avis ? Dans ces conditions, votre motivation sera-t-elle toujours au rendez-vous ?

Vous avez déjà été nombreux à nous faire part de votre consternation suite à notre communication interne. Mais d’ici la prochaine réunion NAO, continuez à réagir en nous écrivant ou parlez-en autour de vous.