La prime vacances est versée en juin, correspondant à 1% du salaire annuel sur l’année de référence des congés payés.

 

La majorité de syndicats avait demandé une répartition égale de la prime vacances.

La direction a refusé de changer la règle de calcul de la prime vacances pour que chacun reçoive le même montant, alors que le coût est le même et qu’elle se disait prête il y a 2 ans, prétextant fnalement qu’elle ne voulait pas démotiver le top management …

 

Mais ne veut-elle pas motiver les autres salariés et les récompenser pour leur engagement, quelque soit le grade, qui n’ont pas l’annual bonus ni d’autres primes ?

 

Pour précision, si un salarié quitte l’entreprise avant fin juin, la prime vacancess est versée au prorata sur le dernier bulletin de salaire au moment de l’établissement du solde de tout compte.